Liste des soldats et officiers inscrits sur le monument aux morts de la commune
Vous pouvez filtrer les noms selon leur date de décès.
Tous
1914
1915
1916
1917
1918
Après la guerre

Costaseque Michel

1916
silhouette2 Classe 1901 Gendarme
Liste des soldats et officiers inscrits sur le monument aux morts de la commune
poilu Costaseque Michel né le 22 10 1881 à Baillestavy mort le 12 12 1916 à Verdun (55100) Inscrit sur le monument aux morts de
Rigarda
Classe 1901 Gendarme

Michel Jean André COSTASEQUE est né le 22 octobre 1881 à Baillestavy. Il est le fils de Michel Costaseque et de Rose Malé. En 1901 il est viticulteur à RIGARDA.

En 1902, il part faire son service au 5e régiment de chasseurs d’Afrique et fera la campagne d’Algérie. De retour à la vie civile, il va se marier en 1906 à Rigarda avec Thérèse Laguerre. Mais surtout, ancien militaire et cavalier, il va obtenir un poste de gendarme à cheval à la 18e légion de gendarmerie de Bordeaux. Deux ans plus tard, il passe à la 16e légion de Montpellier. En 1913, il est gendarme à pied puis est sans doute affecté à la brigade de Fitou dans l’Aude.

Août 1914, la guerre est déclarée. Le gendarme COSTASEQUE est mobilisé à 16e légion bis de gendarmerie de Perpignan. On le retrouve à la prévôté de la 38e Division d’Infanterie. En campagne, la prévôté a pour mission de surveiller les cantonnements, d’assurer la police du champ de bataille, de raccompagner les soldats s’éloignant du front sans ordre, etc. Cette mission ne lui assure pas une bonne réputation auprès des soldats.

Depuis novembre, la 38e D.I. est dans le secteur de Verdun. La prévôté est installée au PC divisionnaire dans le collège Margueritte. Le gendarme COSTASEQUE y est affecté avec mission d’escorter en vue d’interrogatoire les prisonniers de guerre et de les surveiller. Le 12 décembre, le PC est sérieusement bombardé. A 13h, un obus de 220 tombe dans la cour et les éclats touchent la prévôté. Le gendarme COSTASEQUE est tué.

Il sera cité à titre posthume en ces termes: «gendarme de réelle valeur, dont la présence au front avait mis en relief les excellentes qualités». Il sera décoré de la médaille militaire et de la croix de guerre avec étoile d’argent.